INFOLETTRE

Abonnez-vous

James Maynard reçoit la médaille Fields

Un ancien boursier postdoctoral CRM-ISM reçoit la médaille Fields

James Maynard a reçu aujourd’hui à Helsinki la médaille Fields 2022 de l’Union mathématique internationale. La médaille Fields est considérée comme la plus haute distinction dans le domaine de la recherche mathématique. Jusqu’à quatre médailles sont remises tous les quatre ans à des chercheurs âgés de moins de 40 ans au 1er janvier de l’année de la récompense, qui ont apporté les contributions les plus importantes au monde aux mathématiques.

Maynard a obtenu son doctorat à Oxford en 2013, puis est venu à Montréal en tant que chercheur postdoctoral CRM-ISM, travaillant sous la direction du professeur Granville, et a établi des collaborations avec ce dernier et le professeur Koukoulopoulos de l’Université de Montréal. Après avoir quitté Montréal, il est retourné à Oxford où il est rapidement devenu professeur titulaire.

Pendant qu’il était au CRM, Maynard a prouvé deux théorèmes qui sont cités comme une partie de la raison pour laquelle il a gagné sa médaille Fields ; l’un développant une nouvelle méthode pour montrer qu’il y a une infinité de paires de nombres premiers ne différant pas de plus de 400 (et en effet il y a des modèles de m nombres premiers dans des intervalles de longueur bornée, pour tout m>1), l’autre montrant qu’il y a des écarts entre les nombres premiers beaucoup plus longs que ce que l’on connaissait (et gagnant ainsi un important prix monétaire de feu Paul Erdos). Par la suite, il a prouvé plusieurs théorèmes spectaculaires, notamment en montrant qu’il existe un nombre infini de nombres premiers sans le chiffre 7 dans leur expansion décimale (ou tout autre chiffre donné), et en résolvant la conjecture de Duffin-Schaefer, conjointement avec Dimitris Koukoulopoulos, en clarifiant la façon dont la plupart des nombres réels peuvent être approximés par des fractions.

Les travaux de Maynard sont remarquables par la profondeur et l’importance de ses percées, associées à la clarté de sa pensée et de son raisonnement, transformant des questions qui semblaient incroyablement difficiles, et longtemps non résolues, en des méthodes qui, après coup, semblent « évidentes » et seront incluses dans tous les manuels.

Maynard sera de retour à Montréal en tant que conférencier plénier lors d’une conférence du CRM du 5 au 9 septembre.

Le CRM félicite les quatre lauréats de la médaille Fields : Maryna Viazovska, Hugo Duminil-Copin, June Huh et James Maynard.

Pour plus d’information.

Citation courte de la médaille Fields

Pour ses contributions à la théorie analytique des nombres, qui ont conduit à des avancées majeures dans la compréhension de la structure des nombres premiers et dans l’approximation diophantienne.

Publié le : 5 juillet 2022
retour aux actualités
SUGGESTION D’ARTICLES

ACTIVITÉS DU CRM

PARTICIPER

PARTICIPER

ORGANISER

ORGANISER

POSTULER

POSTULER